Les prothèses mammaires en vogue

Implant mammaire > Blog > Les prothèses mammaires en vogue
Publié le : 26 Mars 2015 à 14:20
Les prothèses mammaires en vogue

Depuis que les implants mammaires en gel de silicone ont été approuvés en 2006 par l'agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA, « the Food & Drug Administration »), leur utilisation en chirurgie esthétique dans le cadre d’une augmentation mammaire, a grandi considérablement. En effet, Fox News montre selon les dernières statistiques établies par l’association américaine de chirurgie esthétique (ASAPS, « the American Society for Aesthetic & Plastic Surgery ») que 72% de tous les implants mammaires sont maintenant en gel de silicone. Elles ont l’avantage d’être de longue durée. Les prothèses en silicone liquide ne sont plus d’actualité, leur utilisation ayant été interdite en Europe et aux USA. 

Il faut donc bien dissocier les prothèses en silicone liquide dont l’usage est formellement interdit, des prothèses en gel de silicone qui sont accréditées par les organismes mondiaux de santé pour leur sûreté et leur efficacité. La FDA a imposé un moratoire aux implants mammaires en silicone liquide après plusieurs plaintes déposées suite au scandale des prothèses PIP. Il y avait en outre, le risque que les prothèses faites en silicone liquide pouvaient provoquer des complications telles que la polyarthrite chronique évolutive et des troubles auto immunitaires.

Cependant, après concertation et la multitude de précaution et tests effectués sur les prothèses en gel de silicone, les deux comités consultatifs, ont autorisé leur utilisation, vu qu’aucune contre indication ou risque sanitaire n’a été trouvé. Les organismes de santé ont instauré une réglementation visant la relation entre les chirurgiens plasticiens agréés et reconnus, et les fabricants de prothèses mammaires afin d’assurer des contrôles réguliers et ainsi éviter les dérapages qui ont eu lieu par le passé.

Ainsi la moyenne de vie de prothèses mammaire est dune dizaine d’années minimum, les complications post opératoires étant limité et le risque encouru quasi inexistant. D’où l’importance d’effectuer des examens médicaux complet avant et après l’intervention, la mammographie permettant d’assurer un contrôle continu des prothèses. Selon Fox News, il y a eu beaucoup d’amélioration qui ont été apportées aux prothèses mammaires en gel de silicone, grâce aux efforts fournis en terme de recherche et de développement. Les formes et les tailles ont été perfectionnés et développés pour produire un meilleur contour et faire en sorte qu’elles soient à la fois malléables, souples et résistantes. Cela signifie plus de flexibilité, plus de choix tout en assurant la fiabilité (en cas de rupture de prothèses, ou tout autre complication).