Faut-il mettre des prothèses mammaires avant ou après la grossesse ?

Implant mammaire > Blog > Faut-il mettre des prothèses mammaires avant ou après la grossesse ?
Publié le : 27 Avril 2018 à 14:12
Faut-il mettre des prothèses mammaires avant ou après la grossesse ?

Bon nombre de femmes veulent une poitrine plus volumineuse en mettant en place des prothèses mammaires. Elles sont toutefois nombreuses à avoir quelques appréhensions surtout lorsqu’elles n’ont pas encore eu d’enfants ou veulent d’autres enfants. En effet, comme les seins sont des organes importants durant l’allaitement et la grossesse, elles se demandent s’il est prudent de les installer avant une grossesse ou s’il vaut mieux attendre d’avoir accouché pour faire appel à cette intervention. Voici ce qu’il faut retenir …

La grossesse et les seins

Dès que la femme tombe enceinte, ses seins se préparent pour pouvoir allaiter le nouveau-né au bout des neuf mois. C’est pour cela que la femme a les seins bien remplis et volumineux durant la grossesse puis durant l’allaitement. De plus, une éventuelle prise de poids peut contribuer à augmenter naturellement la taille de la poitrine.

Une fois l’allaitement terminé, elle se retrouve avec des seins vides et flasques. C’est pour remédier à cela que de nombreuses jeunes mamans demandent une augmentation mammaire par le biais d’implants mammaires.

Après l’accouchement, prendre la décision semble plus facile, mais peut-on solliciter cette intervention sitôt que le bébé naît ? Et dans le cas où la grossesse n’est pas encore au programme, peut-on faire l’intervention et tomber enceinte après ?

Les prothèses après la grossesse

Pour retrouver une poitrine plus volumineuse et non affaissée, la mise en place d’implants peut être envisagée après la grossesse. Il faudra néanmoins patienter quelques mois avant de solliciter l’intervention à plus forte raison si vous avez décidé d’allaiter votre enfant au sein. Le délai idéal est de six mois, voire tout le temps que durera l’allaitement. Cela donnera aux seins, le temps de retrouver leur forme définitive après la grossesse et l’allaitement et vous permettra de décider facilement de la taille des prothèses.

Les prothèses avant la grossesse

Contrairement à ce que l’on peut penser, la mise en place d’implants mammaires n’est pas un frein à la grossesse à condition de réaliser l’intervention plusieurs mois avant de tomber enceinte.

Quand les seins commenceront à produire du lait, votre poitrine sera encore plus volumineuse qu’après l’intervention et après l’allaitement, elle retrouvera sa taille avant la grossesse. En effet, comme l’allaitement et les variations de poids n’ont pas d’effets sur les prothèses, vos seins n’auront pas l’aspect vidé et flasque que la plupart des mamans rencontre. Les mettre en place avant la grossesse présente donc un certain avantage surtout qu’elle n’empêche pas à la mère d’allaiter au sein.

Il faut effectivement savoir que durant l’intervention d’augmentation mammaire, le chirurgien se contente d’insérer les implants sans sectionner les canaux galactophores, chargés de véhiculer le lait. De même, la glande mammaire ainsi que tous les autres tissus restent intacts ce qui vous permet d’allaiter noramelemnt.

Les prothèses présentent-elles un danger pour le bébé ?

Puisque les prothèses ont été insérées avant la grossesse, certaines femmes se demandent si ces corps étrangers ne présentent pas un danger pour le bébé.

Ce qu’il faut savoir c’est que les implants sont remplis de gel en silicone, une substance qualifiée de cohésive. Cela veut dire que ce produit ne se propagera pas dans l’organisme de la femme et que même en cas de fissures, ce qui est très rare, il ne coulera pas dans le sang maternel. La silicone ne risque donc pas d’être transmise au bébé et ne présente ainsi aucun risque.  

En savoir plus sur l'implants mammaires ici.