L'implant mammaire ou mammoplastie consiste à insérer une prothèse sous le sein pour lui donner du volume. Il peut s'agir d'une intervention à but purement esthétique ou reconstructrice suite à une maladie ou un accident.


Quels sont les différents types d'implants mammaires ?


L'implant mammaire désigne une poche remplie d'une substance liquide ou visqueuse pour donner au sein une texture et une forme naturelle. Généralement, la poche en silicone contient du gel de silicone, une solution physiologique ou un volume de polypropylène qui permet d'avoir des seins vraiment volumineux. Les différents types d'implant mammaires se distinguent donc selon leur composition.

Peut-on choisir une forme d'implant mammaire précise ?


Oui, cela est bien possible, mais avant de réaliser vos rêves, le chirurgien devra se baser sur la forme originelle de vos seins. On retrouve de nos jours trois formes différentes d'implants mammaires à savoir :
- Les implants ronds qui peuvent offrir un profil bas, moyen ou haut selon leurs niveaux de remplissage. Ces implants sont surtout conseillés aux adeptes de décolletés plongeants. Ils peuvent être placés en position rétro-glandulaire ou rétro-musculaire.
- Les implants asymétriques qui sont placés selon la forme du thorax. Cette seconde forme donne une forme spécifique à chaque sein et adopte une position rétro-glandulaire.
- Les implants anatomiques ou profilés qui copient la forme d'une goutte d'eau. C'est souvent la forme adoptée lors d'une chirurgie reconstructrice. Le sein est alors placé partiellement derrière le muscle.


Y a-t-il des risques ?


Il faut le reconnaître, la mammoplastie a mauvaise réputation, mais sachez qu'elle n'entraîne aucunement le cancer de sein ou d'autres maladies. Elle ne gêne pas non plus l'allaitement. Toutefois, l'implant mammaire peut entraîner quelques complications telles que la contracture capsulaire ou la rupture de la poche due à un choc.

En savoi plus sur l'implant mamamire ici : https://www.cosmeticatravel.com/implants_mammaires.php